20130929-212019.jpg

En traversant la ville,
La seine dans son corset
Se coule dans un moule.
& sur ses bas cotés,
Les passants s’isolent,
un moment,
À regarder passer les flots.

L’ombre, cachée sous les piliers,
Garde l’humidité, en mémoire du passé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s