D'un regard jeté comme à l'instant où le rideau se lève,
Le métal qui déplisse &le rouleau qui gronde,
Me renvoie le souvenir d'un geste
À refaire sans que rien déraille,
Le cri de la ferraille, son appel du matin,
Son soir, son angelus.
Mais aujourd'hui, en muette, sous le silence,
Sans doute l'oubli, sa vacance
Ou, en définitif, la fermeture.

20130814-014240.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s