20130415-060641 AM.jpg

« Le paysage entrevu par inadvertance…. »
Plonge aux racines du sommeil.
Sourd du déplacement des rails,
Que brise, juste, la rame adverse,
Les rêveurs lentement s’écrasent
Dans la torpeur du voyage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s