La lagune immobile où passe l’embarcation,
Frétillante d’amour, fait bouger les maquereaux,
& la voix éraillée d’un pizzaiolo (défroqué)
Qui rythme à la barre les clapots.

Quand au meilleur passage,
le doux chant,en ut, des poissons, s’élève du caisson
Ça plonge le marin saumâtre dans le soupçon?

Vol de Jack , paroles du Mirliton

20130401-101817 AM.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s