20130319-110816 PM.jpg

Elle se tord les chevilles sur les pavés
Mais ne manquerait pour rien au monde le dimanche,
Où elle va s’amuser jusqu’au soir au moulin,
Y trouver un cavalier , tourbillonner,
& descendre de la butte épuisée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s