20121020-044854 PM.jpg

Si l’automne emmitoufle,
Le chemin sous le crachin, se dénude.

Nous suivons la ligne courbe, gagnée par la végétation.
Les arbres, comme un mur, s’alignent ou nous déroutent,
& Forcent la nature en gagnant du terrain.

Solution du rébus:
Un enfant quine retient pas ses lettres ne montre pas beaucoup de facilité!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s