20121004-092442 AM.jpg

Le chasseur est un loup,
Qui croise ton chemin.
L’oeil de sa chambre noire,
Fait jaillir des branchages,
La flèche de son regard.

Le camouflé te suit,
Attend dans son ombre,
Salivant,
Trépignant , aux aguets.

Toi, tu cherches sous tes pas,
En affûtant tes sens,
D’autres traces du danger,
Inquiet, même des bruits du bois,
Qui soudain, sont éteints.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s