De l’astronomie: école de Tombouctou 12ème siècle

20120718-014447 PM.jpg

Paix sur vous à Timbuktu
De quoi remplir la solitude d’une tombe
Furtifs regards baissés sur l’éclat d’une fleur
Va et vient entre les colonnes de mots décroisés
À chaque sens vécu insensé par le signe décrypté
Aspiration à épuiser l’éternité du silence
Derrière le rideau de fumée qui peine à s’enflammer
Quand les vertes dunes rougissent et se plissent
À souhait les vagues de larmes fluviales se font océan de colère
À l’arme à tant de mensonges récités
Finit par déchirer son fourreau consensualiste
À chaque plaisir le prix fort de la douleur
À chaque prière la vocation de soigner
Une blessure de guerre des fantômes reconvertis
À la haine comme à l’amour de la coupe gorge
La pomme d’Adam en offrande passionnelle à Awazad
As far as Timbuktu is concerned
Je dirais à l’imam aux fidèles et aux citoyens
Chez les 333 saints bien vivants
 » Paix sur vous » mille et une fois
La bravoure se mesure à la capacité de faire face
À soi-même en témoignage de Sa présence
Jamais Absente de qui trafiquent Son Nom
Universelles transactions prises à défaut de foi
En un bout de terre à avaler tout serpent de mer
Sous basse ou haute tension chronométrée sacrée

Hamidou Magassa. ( L’Essor, 2 Mai )

20120718-015324 PM.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s