20120321-231157.jpg
L’avantage de la nuit ,
Anthracite !
Dehors,je reste à attendre l’imprévu.
Le délit d’un corps dévoilé dans son ombre,
Les pas sonnent le pavé,
Les rires occupent l’espace, rebondissent,
&ce sphinx s’interroge,
Sous la lumière d’une lampe,
Attendre,
Se croire une destinée, la guetter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s