20120313-173104.jpg

Cela ne lui disait rien de revenir sur ses pas.

Il enrageait encore de n’avoir pu rien dire.
De s’être laisser traiter ainsi de tous les noms
Pour une histoire de compte d’épingles ou de boutons.

Il avait cru tenir
Sans aucune réaction, rester calme! Attendre! Tenir bon!

Maintenant , il ne voyait plus le chemin,
Ni les passants qu’il croisait comme des ombres
Plongé dans ses pensées, il poursuivait son but,
S’enfuir.Se dépenser, s’épuiser dans la marche.
& couvrir de sueurs l’affront.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s