20120223-004144.jpg

LOM dormait encore.
Ce matin là, le soleil traînait sur l’oreiller.
Le pommier s’étira noueusement derrière la fenêtre qui baillait un peu.
LOM ne bougeait pas.
Un frisson le réveilla :
Non pas le frisson frippon qui vous surprend et vous écaille le modem
mais le doux, le tendre, le merveilleux*
enfin le violon frisson qui irise vos papilles et vous chemine jusqu’au bout des yeux !
UN FRISSON AUX POMMES !
LOM se leva, mit ses chaussons et ferma la fenêtre.

* l’auteur: la Rouge des prés dit » on dirait du Brel »

<a

20120225-125846.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s