20120219-104606.jpg L’idée noire laisse une ile à l’esprit désert,

l’envie de ne plus finir, ni commencer.

 

Mais la nuit,j’allume une lumière

Dans le silence, je m’écoute penser.

 

Comme une mouche se brûle à la lampe,

Je goûte la sueur qui m’a réveillée.

Dehors, l’horizon est une ligne qui jamais s’agite,

Sous une ciel sombre de page blanche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s