20120125-221322.jpg
Dans tous les blasons,
Une part de mystère
enveloppe les armes.

L’étiquette tombée depuis des lustres,
Restent les couleurs qu’agite la belle.
Sa robe balzane lui colle à la peau.
Blanc pur de socquettes, chevilles & manteau.

Pourtant, en défi, elle veut être celle
Qui livre ses lèvres.
&se démaquille,
La lippe livide, …….. elle attend.

Aujourd’hui, encore, rien n’est advenu!
Son sourire s’attarde, sans être vaincue,
Demain, une audace.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s