20111112-162155.jpg
Du molosse au mollet, il n’y a qu’un pas.
Le gringalet esquive,
Se croit en corrida,
pourtant faut pas compter
Sur ce malabar là,
pour laisser un instant tomber sa proie,
Plutôt décaniller, se sauver
& pas rester figé d’effroi!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s