20111005-134501.jpg
Souvent à plusieurs, on les voyait parcourir la ville,
la tête dans les vapeurs d’alcool à souffler
& alors la musique avait l’air pathétique
d’un marchand de peaux de lapins.
A l’envie de faire tourner les filles,
pourtant, ils pouvaient y mettre tout le cœur.
Ne vous fiez pas ici, à leurs mines tristes,
C’est seulement la photo du lendemain.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s