20110913-121737.jpg
L’invention du déhanché donna une vitalité à la figure, une malice qui rompt la symétrie.
L’œil alors prend du plaisir à suivre la courbe & assure le travail de l’illusion.
En recomposant soi même le corps, on le met en mouvement; la forme bouge le temps de l’exploration du dessin. Même à l’arrêt, la tension du corps dispose de son énergie potentielle,
Le ressort!

pPMoqueur: Ah! Le fameux déhanché baroque……….

Publicités

Une réflexion sur “Le ressort

  1. Ah, le fameux déhanchement ou déhanché baroque ! D’ abord figé dans la pierre dès le Trecento, on le retrouve partout jusque dans le ballet versaillais, seule chose qui fut vraiment d’inspiration baroque sous Louis XIV qui n’en supportait l’idée que dans l’éphémère. La statue équestre du Bernin où même le cheval se déhanche fut soigneusement exilée au bout de la pièce d’eau des Suisses et ce dès réception ou presque….
    Le plus étonnant c’est que de siècle en siècle on finit par le retrouver dans la caricature de l’homosexuel des années trente… La folle, « baroque » par excès, se déhanche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s