Le découpage d’un corps de spectacle invente des rapports inversés. Ici la courbe apparait, délicat contraste des manches.

Le moucheté des jambes, des manches,rappelle les ornements du visage ; les lèvres, les sourcils & les yeux étincellent.

oiseau de paradis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s